Timber by EMSIEN-3 LTD
samedi, septembre 23, 2017
Eau

0 165

Laver son linge : il n’y a rien de plus banal pour un foyer. Mais c’est lorsque vous recevez la facture en électricité que vous sentez la différence. Si d’autres arrivent à économiser leur énergie, tout en ayant du linge bien propre, pourquoi pas vous ? Eh, oui ! Il existe bel et bien des solutions (parfois même très simples) pour réduire votre consommation d’énergie. Découvrons-en un peu plus ensemble !

Opter pour une source d’énergie renouvelable

Certes, on évoque là une autre source d’énergie coûteuse. Mais si vous regardez sur le long terme, il s’agit d’un investissement rentable. Pour des tâches aussi fréquentes que le lavage de votre linge, il est plus intéressant de ne pas se ruer sur l’électricité. Pourquoi ? D’une part, laver le linge dans un ménage prend 1 h (2 tout au plus). D’autre part, l’énergie fournie par les rayons du soleil ou le vent est généralement destinée à une consommation « légère ». Quand vous laverez votre linge, ce sera donc amplement suffisant.

Réduire les cycles de lavage

Une erreur que vous avez sans doute commise au moins fois : multiplier les cycles de lavage pour que le linge soit bien propre. Si vous avez décidé d’investir dans l’achat d’une machine de dernier cri, faites-lui confiance ! Quelques minutes, et tout sera clean. Bien évidemment, prenez soin de choisir des détergents de qualité ! Car si vous optez pour les marques peu réputées, vous risquez d’être reçu face aux résultats. Et enfin, évitez les prélavages. Il ne sert à rien de passer par cette étape pour avoir du linge propre.

Entretenir la machine à laver

Avoir une machine à laver moderne, c’est bien. Mais pouvoir l’utiliser pendant plusieurs années est plus important. Il faudra donc régulièrement vérifier que tous ses composants sont encore en bon état, surtout la chaudière. En effet, si la température de l’eau n’est pas suffisante, vous allez passer un temps à attendre que votre linge soit propre. Vous reviendrez à la case départ : multiplier les cycles de lavage.

Acheter une machine à laver avec l’étiquette d’énergie

Quèsaco ? Un décret sorti en 2011 oblige les constructeurs de machines à laver à fournir une étiquette d’énergie avec l’article vendu. Ce petit bout de papier n’est pas sans importance, car il vous renseigne sur la consommation énergétique de votre appareil. Lors de votre achat, nous préconisons les machines à laver peu gourmandes, qui allègeront drastiquement votre facture.

Se convertir au lavage manuel

C’est la solution la plus évidente, qu’on ne cessera pourtant jamais de vous répéter. Vous en avez assez de consommer énormément d’électricité ? N’utilisez tout simplement plus d’électricité ! Bien sûr, il est concevable que le lavage de jeans et autres vêtements épais soit fatigant. Mais lorsque vous vous attaquerez aux t-shirts, débardeurs et sous-vêtements, passez au manuel. Si vous habitez seul, comptez seulement 30 min de lavage ! Si c’est foyer, peut-être un peu plus d’1 h. Dans tous les cas, vous serez agréablement surpris de voir le montant de votre facture à la baisse.

0 473

Coûteux et peu écologique avec les emballages et les bouteilles qu’elles embarquent, les eaux en bouteilles ou en pack apportent, certes, un avantage sur le plan de la santé que l’eau du robinet. Cependant, l’eau du robinet est tout ce qu’il y a de plus potable. Toutefois, sachez qu’avant d’arriver chez vous, l’eau de votre robinet subit de nombreux traitements que ce soit chimique, physique ou biologique. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on éprouve une certaine appréhension pour boire directement l’eau de robinet. Il y a ceux qui préfèrent la faire bouillir avant d’en boire.

Cependant, c’est un procédé un peu coûteux et qui prend beaucoup de temps. La solution résiderait plutôt dans l’utilisation des carafes filtrantes. Ce type de matériel offre la possibilité de nettoyer l’eau du robinet à tous les niveaux. Par la même occasion, le goût de l’eau du robinet en sort amélioré. Le plus souvent équipées de cartouche filtrante amovible, ces carafes ont une capacité de filtration variant selon l’article. Ainsi, certaines peuvent en filtrer un litre tandis que d’autres sont capables d’en produire deux fois plus de volume par filtration.

Grâce à l’utilisation des carafes filtrantes en application directe sur l’eau du robinet, cette sensation de chlore dans l’eau disparaît totalement. Par la même occasion, les particules de plombs et les cuivres suivant les tuyauteries sont aussi filtrés par ces carafes. Cependant, des éléments tels le fluor, ou encore les oligo-éléments ainsi que les sels minéraux restent présents dans l’eau. Ainsi, en gardant tous les bienfaits que contient l’eau, une carafe filtrante offre une eau avec un goût bien meilleur. En plus, l’eau filtrée est également idéale pour la préparation du thé, du café, ou encore en cuisine. Bref, avec un petit investissement sur le remplacement du filtre, vous avez la possibilité de boire en toute quiétude avec ces carafes.

0 471
A woman holds a red umbrella on a fishing pier during a storm.

L’eau est une ressource indispensable à la vie. Il serait dommage de la gaspiller alors que de nombreux foyers souffrent d’un manque d’eau. Récupérer l’eau de pluie est devenue l’astuce préférée de ceux qui apprécient autant les solutions économiques que les modes de vie écologiques.

De l’eau de pluie pour quel usage ?

Les modalités d’usage sont stipulées par l’arrêté du 21 août 2008. L’eau de pluie collectée servira principalement dans le jardin pour arroser les plantes, laver les voitures ou pour alimenter une piscine. Néanmoins, il est déconseillé de s’en servir pour le remplissage complet d’une piscine, l’idéal étant d’utiliser l’eau de pluie récupérée comme appoint d’eau.

L’usage en intérieur est également envisageable, sous réserve de certaines conditions. Il faut avant tout créer deux circuits bien distincts car l’eau de pluie n’est pas potable. Son ruissellement sur la toiture suffit en effet à la contaminer. Il est de ce fait conseillé de s’en servir dans les WC ou pour le lavage des sols. Si vous envisagez d’utiliser l’eau de pluie pour votre lave-linge, le fabricant du récupérateur devra préalablement déclarer le dispositif en question auprès du ministère de la Santé. C’est une précaution qui vous garantira que l’eau sera correctement désinfectée avant de nettoyer votre linge.

De quels équipements faut-il disposer ?

Il vous faudra avant tout une cuve qui stockera l’eau récoltée. Celle-ci devra être raccordée à la gouttière. Le système nécessite des filtres performants qui élimineront les odeurs, retiendront les particules et éviteront aux bactéries de proliférer dans la tuyauterie. S’y ajoute un système de distribution dont les robinets porteront clairement la mention « eau non potable ». Ce réseau ne devra en aucune manière servir dans la cuisine (vaisselle, préparation des repas, etc.).

Quelles économies peut-on concrètement réaliser ?

L’arrosage du jardin demande une moyenne de 17 litres/m² tandis qu’il faut environ 190 litres par lavage pour une voiture. Les économies se calculent donc au cas par cas, en fonction de la superficie de votre jardin et du nombre de véhicules dont vous disposez. Il faut savoir qu’une chasse d’eau requiert une moyenne de 10 litres d’eau. Elle représente à peu près 25% de la consommation annuelle.

Sachant que la fourchette tarifaire pour un système de récupération d’eau de pluie tourne autour de 5 000€ à 10 000€, il est aisé de calculer les économies réalisées par un foyer.

0 741

Qui n’en a pas marre aujourd’hui de recevoir des factures d’eau toujours plus élevées ?

L’eau est devenu un véritable luxe et nous réfléchissons tous à des moyens de réduire notre consommation d’eau, faute de voir diminuer le coût du mètre cube d’eau potable. D’une ville à l’autre ou d’une communauté de communes à l’autre, le prix de celle-ci peut varier selon les taxes en vigueur, mais en règle générale, cela reste une ressource coûteuse, mais néanmoins nécessaire à l’hygiène et  à l’alimentation. En ces temps de crise et de contexte économique difficile, nous devons tous faire attention à nos dépenses.

Au-delà de l’aspect économique, se présente également l’aspect écologique et de respect des ressources qui ne sont pas éternelles.

Même si aujourd’hui les réserves en eau semblent excédentaires, cela ne sera peut-être pas toujours le cas. Il convient donc de préserver nos ressources en eau, pour l’avenir. Economiser l’eau n’est donc pas utile qu’à notre budget, mais aussi à notre environnement ainsi qu’à nos enfants, petits-enfants, etc. Faire attention à notre consommation, c’est respecter la planète mais aussi notre prochain. Voici donc une solution pour préserver notre planète, nos ressources en eau, mais aussi notre porte-monnaie et notre budget quotidien, dans le contexte économique actuel.

Le mitigeur thermostatique va vous permettre d’économiser l’eau, tout en vous apportant un véritable confort d’utilisation.

En effet, le mitigeur thermostatique va vous permettre de régler la température de votre eau, dès l’ouverture du robinet. Plus besoin de laisser couler l’eau inutilement le temps de la régler, puisque vous choisirez la température avec le mitigeur, avant même d’avoir ouvert l’eau. Une véritable innovation, confortable et économique. Un investissement indispensable pour votre douche, votre baignoire, votre lavabo, ou encore l’évier de votre cuisine.