Voiture d’occasion : Comment éviter les pièges à l’achat ?

0
177

Que ce soit pour le prix, la décote, ou le montant de l’assurance, de nombreux critères donnent l’avantage à l’achat d’occasion. Cependant, pour que cet investissement soit rentable, il est nécessaire d’opter pour une bonne voiture d’occasion, et de repérer les pièges à l’achat. S’il n’est pas impossible de demander justice suite à des vices cachés sur un véhicule d’occasion, les démarches sont beaucoup plus compliquées qu’avec la garantie d’un véhicule neuf, il faut donc être minutieux dans l’expertise de votre véhicule et connaître les pièges fréquents. Pour vous aider dans cette étape, nous allons rappeler les quelques règles de base à respecter dans la recherche de son véhicule d’occasion.

Passer la voiture au crible

La règle de base est bien évidemment de vérifier toute la voiture. Aussi bien l’intérieur que l’extérieur. La carrosserie (traces de rouille, rayures, soudures récentes…), tout ce qui est susceptible de faire négocier à la baisse le prix de la voiture doit être soulevé. Vérifiez également la fonctionnalité des feux, des options comme la clim, des essuie-glaces, en bref toutes les commandes électroniques. L’état des pneus et du moteur est aussi à examiner, tout comme l’état des équipements de la voiture (sièges, moquette, etc.). Demandez à essayer le véhicule, et effectuez plusieurs manœuvres avec ce dernier, en étant attentif aux bruits de celui-ci, qui peuvent être révélateurs d’un éventuel problème. De nombreux signaux peuvent avertir de l’état de la voiture, à vous d’être attentif et de bien savoir les interpréter. 

Vérifiez tout l’historique du véhicule

La seconde chose à faire est de demander et d’examiner tout l’historique de la voiture d’occasion. Vous y trouverez le compte rendu du dernier contrôle technique (devant dater de moins de 6 mois), les factures d’entretien et le carnet d’entretien, la date de mise en circulation du véhicule, la carte grise, le certificat de non-gage (inférieur à 1 mois) et le certificat de cession. On estime qu’en France près de la moitié des véhicules vendus sur le marché de l’occasion ne serait pas aux normes. Pourtant l’objectif de l’historique est de certifier que le véhicule a bien eu tous les contrôles, réparations, révisions et rappels dont il avait besoin et que rien n’est douteux. Avant de conclure, vérifiez bien que la personne à qui vous achetez le véhicule est bien le nom du propriétaire indiqué sur le certificat d’immatriculation, dans le cas contraire vous serez en infraction.

Négocier le prix et soyez conscient des supercheries

Le dernier conseil que nous avons à vous donner : renseignez-vous sur les prix du marché. Avant de chercher un véhicule d’occasion, il est bien de se positionner sur 1 ou 2 modèles. Étudiez les prix du marché d’occasion sur un site comparateur auto, en prenant en considération l’âge, le kilométrage, l’état et les options de véhicules. Vous serez ainsi peut être plus vigilant lorsque le prix d’une voiture n’est pas dans sa norme. Solution pour vous de repérer les vices ou de négocier le prix. Ayez également connaissance des différentes supercheries utilisées pour cacher les problèmes du véhicule. Du camouflage des rayures jusqu’au trafic du compteur sur le nombre de kilomètres, soyez vigilant !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter un commentaire
Votre nom