On a testé le...

On a testé le tourisme dentaire

0 709

Pour les français qui souhaitent avoir des soins dentaires à prix réduits par rapport à ceux appliqués dans l’hexagone, la solution du moment est de se tourner vers l’étranger. En effet, beaucoup de personnes renoncent à leurs soins à la vue des devis sur les couronnes ou encore les implants. Pour y voir plus claire dans le phénomène, nous avons décidé de tester pour vous le tourisme dentaire en prenant compte les avantages ainsi que les inconvénients.

Quelles sont les destinations les plus prisées ?

Rien que sur l’année 2015, ce sont plus de 24 000 dossiers qui ont été reçus par le CNSE (le centre national des soins à l’étranger, et ce chiffre ne cesse d’augmenter au fur et à mesure des mois. Parmi les premières destinations choisies, on note la Hongrie, le Portugal, l’Espagne ainsi que l’Italie. Ces pays ont l’avantage d’être près de la France mais offrent également des solutions très attractives pour le portefeuille des français.

Pour cause, si on prend l’exemple de la Hongrie, une couronne coute jusqu’à 60% moins cher qu’une couronne posée chez un dentiste français. En ce qui concerne l’Italie et l’Espagne, la baisse est en moyenne de 30 % : les personnes qui s’y rendent sont principalement des frontaliers qui sont à proximité et qui peuvent des économisant tout en amortissant le prix du déplacement.

Quelle est la qualité des soins fournis ?

En règle générale, les prothèses sont en général de même qualité que celles qui sont posées sur le territoire français. D’ailleurs, certaines agences spécialisées dans le tourisme dentaire exigent des cliniques avec qui elles sont partenaires de travailler avec des mêmes marques d’implants utilisées en France.

Cependant, l’ordre national des chirurgiens dentistes émet quelques oppositions à cette nouvelle pratique qui séduit de plus en plus de personnes. Parmi ces contestations, on note l’établissement du devis en se basant sur une radio panoramique. Pour ses représentants, le devis doit être issu d’une étude plus poussé sur le patient et sur les interventions à pratiquer. On peut également se questionner sur la rapidité des soins qui sont effectués : les agences proposent des séjours qui peuvent aller de trois à neuf mois en fonction des interventions à faire.

En somme, il est important de bien étudier le cabinet à qui on fait appel pour les soins dont vous avez besoin avant de vous lancer dans ce projet : veillez à ce qu’un diagnostic soit établit et demandez systématiquement un devis auprès d’un praticien français afin de comparer avant de vous décider.

AUCUN COMMENTAIRES

Laisser une réponse: