Le retour des...

Le retour des fruits et légumes moches, ça vous tente?

0 965

Jusqu’à ces dernières années, on achetait des fruits et légumes tous très calibrés dans les divers supermarchés. Depuis quelques mois, une grande enseigne a eu l’idée de mettre en vente les «légumes moches» à moindre coût. Cette idée surprenante n’est pas idiote du tout car elle permet d’éviter le gaspillage et de payer moins cher.

De quoi ont l’air ces fruits et légumes si particuliers?

Ces fruits et légumes moches sont aussi surnommés les gueules cassées. Ils sont tordus, difformes, ont des tailles différentes et inadaptées à la vente traditionnelle. A cause de ces formes bizarres, ils ont longtemps été boudés et écartés de la vente en grande distribution. Quand on sait qu’ils représentent 40% de la production de notre pays, on est en droit de penser que le gaspillage n’a que trop durer alors que des personnes n’ont pas assez de revenus pour manger ces denrées fraîches.

Une initiative plutôt sympathique

L’idée est superbe, la publicité télévisée est également très marquante et on se rend compte que presque tout le monde voudrait consommer ces gueules cassées plutôt que de les envoyer au rebut. Ces recalés des fonds de cagettes reprennent le dessus. Ils sont peut-être disgracieux mais leur goût est le même que les autres produits de même catégorie. Il faut donc saluer cette initiative et espérer qu’elle fasse des émules et se répande aux autres produits délaissés.

L’idée dépasse nos frontières

Les gueules cassées ont dépassé nos frontières puisqu’un site Internet en anglais leur est consacré. L’idée est bien entendu d’encourager les consommateurs à acheter ces fruits et légumes moches pour moins gaspiller. Ainsi, ce site demande aux consommateurs mais également aux producteurs et aux magasins de commercialiser et d’acheter ces gueules cassées à un prix inférieur aux autres. Les USA et l’Allemagne s’y sont mis également et plus de vingt et un pays sont intéressés par cette idée. En Allemagne, même les producteurs du marché bio s’y mettent. Les consommateurs sont extrêmement séduits par ce marché qui leur permet d’acheter plus en dépensant moins.

Le concept fait son bonhomme de chemin et on le retrouve même au Japon, en Afrique du Sud, en Inde, au Brésil et dans bien d’autres pays aux quatre coins de la planète. Les légumes et fruits moches sont destinés à un bel avenir mais la seule chose à regretter, c’est qu’on en trouve encore très peu sur le marché et dans les magasins français.

 

AUCUN COMMENTAIRES

Laisser une réponse: