Timber by EMSIEN-3 LTD
samedi, septembre 23, 2017
Les bons gestes

Trois fois plus énergivore qu’un sèche-cheveux et deux fois plus
gourmand qu’une chaîne hi-fi, l’ordinateur est un inducteur de coût non
négligeable dans la consommation annuelle d’électricité. Fonctionnant
directement sur le système électrique, le PC de bureau consomme plus
d’énergie que son homologue portatif, d’autant que certains
périphériques et composants sont séparés de l’unité centrale. Pour
autant, il existe de nombreuses astuces et solutions pour réduire la
facture énergétique de son équipement informatique.

Gérer l’alimentation électrique

En ce qui concerne les ordinateurs fixes, les multiprises à interrupteur
permettent de couper définitivement l’alimentation une fois l’appareil
éteint, réduisant ainsi la consommation passive induite par le
transformateur sous tension. Afin de désactiver l’ensemble de
l’équipement informatique (imprimantes, disques durs externes, hautparleurs…),
il est naturellement judicieux de centraliser le système sur le
même bloc d’alimentation.

Adopter l’autonomie et la mobilité

L’intérêt de l’ordinateur portable relevant de sa mobilité, de son
autonomie et… des économies d’énergie réalisées, la gestion de la
batterie est le principal enjeu déterminant l’efficacité énergétique
informatique. En mode sédentaire, la grande majorité des utilisateurs a
tendance à laisser l’ordinateur en charge continuelle, entraînant ainsi une
surconsommation inutile et coûteuse, sans parler des éventuels
dommages de surcharge causées à la batterie.

Étalonner la batterie

Le bon geste pour économiser de l’énergie avec son PC portable, c’est
surtout et avant tout maîtriser ses cycles de charge. Le principe est
simple : laisser l’appareil se décharger au maximum, avant de le
recharger complètement, et ainsi de suite. Afin de préserver la durée de
vie et l’efficacité de la batterie, il est ainsi important de bien débrancher
le cordon d’alimentation une fois le chargement terminé (ce qu’un voyant
placé dans la fiche de chargement notifie à l’utilisateur).

Paramétrer l’ordinateur

La batterie étant le principal garant de l’efficacité énergétique
informatique, sa consommation doit être maîtrisée grâce à la
configuration des paramètres de mise en veille de l’ordinateur et de
l’écran. Dans le panneau de configuration, un économiseur permet de
limiter son utilisation à partir d’un certain niveau (20 % par défaut). En
dehors des périodes d’inactivité, la luminosité de l’écran est le principal
consommateur d’énergie, de même que la résolution vidéo des films et
des jeux. Libérer de l’espace sur le disque dur, fermer les applications
lancées en tâche de fond et utiliser des outils de nettoyage contribuent
également à l’optimisation de l’autonomie de l’ordinateur.

La maîtrise des cycles de chargement et une configuration intelligente de
son PC portable permettent de réduire sensiblement sa facture
énergétique. Sans que les performances ne soient affectées, une batterie
efficace et autonome nécessite moins de cycles de charge, donc moins
de dépenses en électricité. Une enquête du Berkeley Lab indique même
que les PC de gamers peuvent être paramétrés de manière à économiser
75 % de leur consommation, à performance égale.

En premier lieu, il faut bien régler son chauffage, ni trop élevé, ni trop bas. Le chauffage doit être réglé avec un thermostat, et ne doit jamais être mis à son maximum : cela ne sert à rien, car il n’en chauffera pas plus vite. Les portes des pièces doivent être maintenues fermées pour éviter les déperditions de chaleur. Quant aux températures recommandées, elles sont de 19°C dans les pièces à vivre et de 16°C dans les chambres ; chaque degré de plus au-dessus de 20°C représente un surcoût de 7% sur la facture énergétique. Pour autant, réduire le chauffage ne signifie pas le couper ; en effet, cela peut entraîner des problèmes d’humidité dans le logement.

Pour améliorer les performances des radiateurs ainsi que la répartition de la chaleur dans la pièce, il ne faut surtout pas couvrir ces appareils et il est préférable de libérer l’espace autour d’eux. De même, il convient de dépoussiérer régulièrement ses radiateurs, ce qui permet de réduire la consommation d’énergie de 10%.

Une maison bien isolée est une maison qui permet de réduire sa facture énergétique. En isolant les murs, le toit et les planchers et en remplaçant d’anciennes fenêtres par des fenêtres à double vitrage, il est possible de faire jusqu’à 30% d’économie d’énergie.

Le tri des vieux vêtements ne veut pas dire que tout va partir à la poubelle. De très bonnes idées de recyclage vont vous étonner et vous séduire immédiatement. Prenez donc soin des habits que vous ne souhaitez plus porter car vous allez pouvoir leur offrir une nouvelle vie.

Des objets malins pour le quotidien

A l’aide de chaussettes et d’un galet, il sera possible de réaliser rapidement un cale-portes pour empêcher qu’une porte se ferme. Utile pour les déplacements des animaux domestiques, ils ne seront plus coincés dans le jardin. Les poignets des chemises peuvent en un tout de main être transformés en rond de serviettes et votre famille appréciera cette idée car il sera possible d’en changer souvent au gré des envies. Bien sûr vous pourrez en transformer certains en chiffons mais les idées astucieuses sont nombreuses.

Se faire plaisir grâce à l’originalité

Vous allez vraiment apprécier de recycler vos vieux vêtements avec les deux propositions qui suivent. Vous pouvez facilement vous créer un coussin à partir de vos vieilles chemises. Il vous suffit de sélectionner le tissu qui vous inspire et de recouvrir un coussin avec. Grâce à cette astuce, vous pourrez toujours vous reposer confortablement. Osez un nouveau style en récupérant les braguettes de vos pantalons. Après avoir enroulé une partie avec l’autre, vous allez pouvoir créer un magnifique bracelet branché qui va assurément attirer l’attention. Vous pouvez aussi créer votre version du bracelet cordon en le remplaçant par une fine lanière de tissu qui accueillera un joli motif au centre.