3 conseils à prendre en compte pour réussir son vide grenier

0
242

Vous souhaitez vous séparer des objets dont vous ne vous servez pas ? Et pourquoi pas récupérer de l’argent avec ceux-ci ? C’est l’occasion rêvée pour participer à un vide grenier. Avec l’offre pléthorique en matière de vides greniers en France, il y en a forcément un près de chez vous. Nous allons voir ici comment réussir son vide grenier.

Règle n°1 : Ton stand, avec rigueur tu organiseras

Le stand va être votre « boutique » pour la journée de vide grenier. Il est donc important d’y porter une attention particulière pour pouvoir booster vos ventes. Pour cela, plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • L’emplacement : il est évidemment conseillé de se positionner dans un endroit passant. Le choix de l’emplacement varie selon les organisateurs, renseignez vous donc sur la manière de faire de votre vide grenier. Dans tous les cas, prévoyez de vous inscrire tôt ainsi que d’arriver tôt sur le lieu de l’événement.
  • Le matériel : n’oubliez de prévoir tout le matériel nécessaire pour pouvoir disposer vos objets. En effet, on ne vous fournira rien. Pensez donc à amener une table qui vous servira d’étal. Si vous vendez des vêtements, il sera judicieux d’avoir un portant pour les y accrocher : cela permettra plus facilement aux potentiels acheteurs d’y jeter un coup d’œil. Vous prévoyez de vendre DVD et CD ? Emmenez de quoi les lire pour prouver qu’ils fonctionnent. Enfin, n’oubliez pas votre confort personnel, emmenez des chaises, parasol, etc…

Règle n°2 : Les objets, judicieusement tu sélectionneras

Votre maison regorge probablement d’objet non utilisés que vous pensez pouvoir vendre lors du vide grenier. Vous avez raison…mais attention quand même. Il y aura des objets qui se vendront sûrement mieux que d’autres. Ainsi, les vêtements de marque ont tendance à très bien se vendre, ainsi que les vélos ou trottinettes pour enfants. Au contraire, les livres sont moins plébiscités, car la plupart des vendeurs en propose.

De même, faites attention avec la réglementation. En effet, si des objets n’ont pas été vendu, il est tentant de vouloir les remettre en vente lors d’un autre vide grenier. Sachez que vous êtes seulement autorisé à participer à 2 vides greniers dans l’année. Certaines typologies de produits sont également à prohiber :

  • Les objets neufs : seuls les objets d’occasion sont autorisés
  • Les produits alimentaires pour des soucis d’hygiène
  • Les armes

Enfin, si vous pensez avoir des objets de valeurs, pensez à réaliser une estimation plutôt que les mettre en vente dans un vide grenier : vous pourriez passer à côté d’un petit trésor.

Règle n°3 : Les prix, raisonnablement tu choisiras

Enfin, la dernière variable à prendre en compte est le prix de vente de vos objets. D’une manière générale et sauf cas exceptionnels, les objets sont souvent vendus à des prix dérisoires : des vêtements pour 3€, des livres pour 0,50 cts, etc… Ne gonflez donc pas trop les prix au risque de n’avoir aucun acheteur. Les lots sont aussi particulièrement appréciés des acheteurs et vous permettent de vous débarrasser de plusieurs produits à la fois. Si vous avez des doutes sur les prix à mettre, n’hésitez pas à consulter des sites comme Le Bon Coin ou tout simplement à déambuler dans le vide grenier pour observer les prix pratiqués par les autres vendeurs.

Enfin, préparez vous à la négociation. Même si elle se fait de manière courtoise, il y aura des acheteurs qui chercheront à faire baisser les prix, soyez donc prêts à cette éventualité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ajouter un commentaire
Votre nom